Synergies


"J'ai la chance d'être entourée de personnes talentueuses : plasticiens, photographes, graphistes, naturopathes... qui me soutiennent et mettent en lumière mon travail de savonnerie."
Alison Fleck

Photographie des savons baba signée Sidonie Deschamps

Histoire d’une synergie née de l’intelligence et de la beauté.

C’est l’histoire d’une convergence entre deux arts que narre la rencontre entre Alison, créatrice de la savonnerie baba, et Sidonie Deschamps, auteure photographe de talent. Elles se lient avec beauté et avec une forme de simplicité forte, franche, que l’on détecte au premier regard. Alison et Sidonie ont créé une relation dont l’amitié est le maître-mot et le travail l’énergie directrice. Agissant en synergie l’une avec l’autre, tels deux éléments dont les mouvements s’enrichissent, la créatrice de savons et l’auteure photographe révèlent un lien fondé tant sur la passion que sur l’intelligence, traits qui les caractérisent sans conteste.

Sidonie Deschamps pratique l’art à part entière, son énergie s’accentue au fil des apprentissages et de ses expérimentations. Photographe de profession mais aussi de cœur, ses cordes talentueuses sont multiples. Les œuvres de l’artiste révèlent une attention portée à l’humain, aux facettes multiples qui se logent en chaque personne, aux corps immobiles et aux lignes dynamiques. Elle jette également son regard sur l’architecture où ces lignes semblent figées mais livrent une histoire basée sur le mouvement et le travail humain.

Elle développe en parallèle plusieurs branches afin de mettre en exergue ses inspirations. Musicienne, compositrice et interprète au sein du groupe de musique Lêche-Moi, Sidonie donne de la voix et impose une présence sur scène impressionnante sur un style musical voguant du rock à l’électro-punk. Modèle, comédienne, vidéaste, elle étoffe sa panoplie d’artiste sans se fixer de limite. Sa rigueur alliée à une curiosité croissante lui confère une aura solaire ainsi qu’une assise puissante dans les projets culturels auxquelles elle participe.

“L'amitié ne supporte qu'une vision épurée, qui est la vraie. ”
Jacques Chardonne / Claire

Les deux jeunes femmes se sont rencontrées à la Gare Expérimentale en 2018 et ont tout d’abord parlé de jardin, d’essences naturelles et de plantes. Puis les discussions se sont orientées vers leurs projets, sur les méthodes et la précaution apportée à l’ouvrage - quel qu’il soit. L’œil de Sidonie s’est calé sur le désir d’Alison de mettre en valeur ses créations savonnières afin de lancer baba Savonnier Pâtissier. De cette rencontre est née une alliance axée sur la beauté et sur la bienveillance, dont le résultat se matérialise dans les clichés captés par Sidonie des savons de baba.

Le résultat fut sans égal, la photographe a su capter le degré de sensibilité qu’Alison désirait instiller à ses créations, étant des objets d’arts à part entière. Sidonie a élargi le spectre de la photographie pour Alison en approfondissant les clichés de baba jusqu’à y ouvrir des espaces-temps de liberté créatrice. Interstices purement artistiques où l’auteure photographe ose jouer avec les techniques denses de la Nature Morte et peut allier générosité, initiative et recherches. Les expérimentations visuelles de Sidonie acquièrent une existence propre. Le plaisir intense qu’elle prend à jouer, entre lumière et matière, influence son existence et lui permet de pousser plus sa réalisation en tant qu’artiste.

“J'émets le voeux que la photographie au lieu de tomber dans le domaine de l'industrie, du commerce, rentre dans celui de l’art.”
Gustave Le Gray

Cela fait maintenant près de trois ans que les deux femmes s’enrichissent et se complètent en terme de profession et d’art. La partie visuelle de baba Savonnier Pâtissier réside dans le sens aigu de l’image que Sidonie Deschamps offre et donne à voir, au sein de la qualité impressionnante de son œuvre photographique. La synergie d’Alison et de Sidonie et leur compréhension fine mentionne la beauté des créations dont le résultat réside dans les clichés, avec cœur et justesse. Sidonie Deschamps signe désormais l’ensemble des photographies de baba Savonnerie-Pâtisserie.

Rédaction du site internet signée Quitterie Isle de Beauchaine

Histoire d'une synergie née de la passion des plantes et de l'amitié. Réaliser un projet de vie, le bienfait du partage.


La créatrice de baba s’entoure de personnes passionnées. La série de portraits nommée « Synergie » parle de ses collaborateurs, de celles et ceux dont le travail ne se voit pas de visu. Pour autant, ce sont des êtres qui œuvrent avec Alison pour la savonnerie artisanale de baba, dès le départ et jusqu’à son efflorescence récente. Quitterie accompagne baba depuis ses racines. Parisienne, elle vit en Ariège depuis quelques années. Ce retour à la terre laisse entrevoir une personnalité sensible à la nature et au bienêtre des êtres qu’elle croise.

LES PLANTES, L’HISTOIRE.

Quitterie et Alison se connaissent depuis plusieurs années. Elles se sont liées notamment lors de la réalisation du Jardin Xp en 2012 - l’installation de potagers et de plantes aromatiques sur le toit du lieu associatif de la Gare Expérimentale dans le sud de Paris. Ce projet d’agriculture urbaine a été porté par l’association Croc’Lune, créée pour l’occasion et dans laquelle se sont investies les deux amies. Comme deux énergies parallèles allant dans la même direction, Quitterie et Alison ont mis leurs intelligences au service d’un projet d’agriculture urbaine, de création verte afin de partager leur passion commune. Le parcours de Quitterie est caractéristique d’une jeunesse urbaine en quête de retour aux sources. Diplômée en Sciences Humaines et particulièrement en Sociologie et en Anthropologie, elle œuvre en tant que chargée de projets et de développement au sein d’ONG élaborant des programmes pédagogiques, au Sénégal et en Thaïlande notamment. Ensuite, elle travaille quelques temps dans une boutique parisienne d’alimentation biologique et découvre la naturopathie. Cette discipline consiste à penser l’être humain dans sa globalité. C’est une approche thérapeutique se basant sur les remèdes naturels et l’équilibre entre l’humain et l’environnement pour apporter du bien-être aux personnes. Son rapport aux plantes et à la santé la pousse à prendre cette voie, elle passe alors le diplôme de naturopathie afin d’être en adéquation avec ses valeurs.


LE MIROIR, LE CONSEIL.

En 2017, Alison décide de se reconvertir et de passer de la pâtisserie à la savonnerie. Il est nécessaire de construire le projet depuis le début et d’avoir les moyens humains, financiers et techniques pour réussir. À ce moment-là, tournant majeur dans l’évolution et la mise en place de baba, Quitterie a joué une place fondamentale. Par sa formation en Sciences Humaines et sa pratique en accompagnement de projet, la jeune femme décrypte et traduit les intentions d’Alison afin de l’aider à mettre en forme la savonnerie telle que nous la connaissons aujourd’hui. Étape après étape et au fil de nombreuses discussions, Quitterie écoute et établit quelques uns des outils nécessaires, telle que la campagne de financement participatif lancée en 2018. Campagne réussie dont le laboratoire de baba est le résultat pragmatique. L’écoute dont sait faire preuve Quitterie et sa capacité à élaborer des perspectives d’action semblent créer une véritable base d’appui pour les personnes qui l’entourent. Elle détient une réelle aptitude à constituer un miroir pour éclaircir les problématiques de ses proches ou de ses collaborateurs.


L’ALCHIMIE, L’AMITIÉ.

Ainsi, Quitterie est à la fois amie, conseillère, collaboratrice et force structurante dans l’aventure baba. Mais cela résume également ses qualités dans la vie en général. Elle accorde une
place très importante à la notion de soin, au fait de « faire du bien aux gens » et « de répondre aux besoins des personnes ». Ce qui est inhérent à l’installation en zone rurale, le désir de pratiquer la naturopathie et également la réflexologie plantaire se mêle à un environnement constitué de plantes, de calme et de beauté. Cela permet également de produire les huiles essentielles et hydrolats utiles aux soins et au bien-être. Ainsi, c’est au sein du Mas Peybernat situé en Ariège que Quitterie et son compagnon Olivier se sont engagés dans une aventure rurale et authentique : la gestion de gîtes ruraux et le développement de projets axés sur l’accueil de public, la culture et le bien-être. L’intention de Quitterie est d’organiser des stages de bien-être et de reconnaissance des plantes au travers de jardins pédagogiques composés de plantes médicinales, aromatiques et de fruitiers (fruits et petits fruits). Jardins auxquels se greffera prochainement un laboratoire de transformation afin d’aboutir à une appréciation globale des métamorphoses bénéfiques dont les plantes sont à l’origine. La jeune femme voue un amour pour la transformation végétale, domaine dans lequel elle détient des qualifications. Elle connaît les processus selon lesquels une plante est convertie en matériels propres à la consommation ou à l’apport de bien-être. À l’image d’une pratique moderne de l’alchimie, ses intentions sont humaines et thérapeutiques. L’amour des plantes, la connaissance de leurs bienfaits, l’écoute et l’attention portées aux êtres, le disposition au conseil et le sens de l’amitié forment un alliage riche en humanité, qu’incarne humblement Quitterie au fur et à mesure de son parcours de vie.

Identité visuelle, webdesign et supports de communication signés Julien Debyser

Article à venir